Catégories
Accouchement

Accoucher c’est comme s’endormir.

Cette comparaison te parait étrange ? Et pourtant le parallèle entre les deux n’est pas si fou : dans les deux cas, il suffit de laisser faire naturellement ton corps et tes hormones.⁣

Bienvenue : Télécharge gratuitement ton ebook ou retrouve toutes mes formations en ligne pour futures mamans.

ACCOUCHER ET DORMIR

Dormir et accoucher sont deux actes spontanés naturels et involontaires qui ne peuvent être forcés. Par contre, ces deux fonctions peuvent être perturbées par des facteurs extérieurs.

Imagine si je viens toutes les deux minutes te demander si tu arrives à dormir : il y a de grandes chances que cela t’empêche justement de t’endormir !⁣ Car ton cerveau ne pourra pas sécréter la mélatonine, l’hormone indispensable pour t’endormir.

Pour accoucher c’est pareil. Si tu es continuellement dérangée :

  • ton néocortex ne pourra pas se mettre en veille (lire cet article pour en savoir plus),
  • ton cerveau primitif ne pourras pas secréter de l’ocytocine, l’hormone des contractions.

Lorsqu’un accouchement dure longtemps, c’est souvent que quelque chose interfère dans le processus naturel des hormones.

accouchement, maternité
Salle d’accouchement en maternité

L’importance de l’environnement :

Lorsque tu regardes la photo ci-dessus, que ressens-tu ?

  • cette salle te paraît accueillante et chaleureuse ?
  • tu t’y sentirais à l’aise et en sécurité ?
  • aimerais-tu dormir dans cette pièce ?

Ou est-ce qu’elle te paraît :

  • froide et sans « âme »,
  • médicalisée (accoucher n’est pas dangereux, si tout se passe bien, rien ne nécessite tous ces appareils en continu),
  • peu accueillante ?

Alors, tu vas peut-être me dire « oui mais c’est une salle d’accouchement, on n’est pas là pour se sentir bien ». Et bien si, justement !

Car ce ne sont pas du tout les conditions idéales pour que ton cerveau sécrète de l’ocytocine, indispensable pour que ton accouchement se déroule bien.

La photo ci-dessous montre une salle d’accouchement en maison de naissance :

  • l’ambiance est cosy et chaleureuse,
  • il n’y a pas d’appareils médicaux,
  • cela ressemble davantage à une chambre « comme à la maison ».

Et en cas de soucis, il suffit de passer la porte pour te retrouver dans une salle d’accouchement médicalisée, avec monitoring, anesthésie et bloc opératoire.

Alors, dans quelle pièce te sens-tu le plus en sécurité et à l’aise pour dormir / accoucher ?

accouchement physiologique, maison de naissance
Salle accouchement en maison de naissance

Les conditions optimales :

1- La sécurité

Se retrouver dans un lieu inconnu (même si tu es déjà aller visiter la maternité avant), entourée de personnes inconnues est source de stress. En réponse, tu vas sécréter de l’adrénaline, ce qui va ralentir voire stopper tes contractions.

Recrée rapidement ton nid en salle de naissance afin de te remettre dans ta bulle : musique, encens, tapis au sol, bougies LED…

couple, futurs parents, naissance, accompagnante naissance

2- L’intimité

Le fait d’être observée empêche ton cerveau reptilien de prendre les commandes. Veille à limiter les allées et venue du personnel médical en leur demandant de te laisser tranquille le plus possible.

Il est important également de te sentir à l’aise, ce qui n’est pas toujours le cas avec la super blouse où tu as les fesses à l’air : pense à prendre un paréo à te nouer autour de la taille, tu pourras ainsi te mettre accroupie ou à 4 pattes sans te soucier de ton intimité.

©littleearthlingphotography

3- La lumière

Cela rejoint le point précédent : tu te sentira moins observée si la lumière est douce et tamisée. De plus, la lumière (et surtout la lumière dite « bleue » comme celle des écrans qui nous empêchent de nous endormir) stimule ton néocortex.

Demande à fermer les volets ou baisser la lumière pour être dans la pénombre. Tu peux amener une veilleuse en salle de naissance pour créer une ambiance plus cosy.

accouchement, contractions, néocortex, salle de naissance, maternité, papa

4- Le silence

Rappelle-toi : le fait de parler stimule ton néocortex, le cerveau du raisonnement. Si la sage-femme te pose des questions, tu ne pourras pas te mettre dans votre bulle. Demande que la sage-femme communique en premier avec ton conjoint pour les petits détails.

Sans contact visuel, il est plus difficile d’établir le dialogue : lorsqu’une personne entre dans la salle, ne lève pas la tête. Si tu restes concentrée sur tes contractions sans regarder la personne, l’équipe médicale te sollicitera moins.

©Photo mariepierlavoie.com

5- La chaleur

Avoir froid ce n’est jamais agréable. Mais en salle d’accouchement, cela peut poser problème : pour sécréter de l’ocytocine, tu dois te sentir bien et avoir chaud.

Demande à augmenter le chauffage ou prends une couverture avec toi.

manger pendant accouchement, naissance, accompagnante naissance

Important :

Toutes ces conditions sont à maintenir jusqu’à la délivrance de ton placenta. Car pour l’expulser, ton corps a également besoin de contractions et d’ocytocine. Donc, même après la naissance de ton bébé, demande à laisser la lumière baissée, à l’équipe médicale de chuchoter et veille à avoir chaud.

POUR ALLER PLUS LOIN : 

👩‍💻 Retrouve mes formations en ligne pour futures mamans.

👩‍💻 Rejoins la Team des futures mamans pour avoir toutes les infos sur l’accouchement

🌏 Participe à un atelier collectif en ligne ou prends un rdv individuel.

Petit mémo récapitulatif

À imprimer et à garder en salle de naissance.

Important : Toutes les informations et conseils sur mon blog / mon site / pendant la Team ne remplacent en aucun cas le suivi médical ni les préparations à l’accouchement et s’appliquent uniquement si ta grossesse et ton accouchement se déroule bien.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s