Catégories
Accouchement

Le rôle essentiel des hormones pendant l’accouchement

Pendant les préparations à l’accouchement, on parle très peu du rôle des hormones. Elles ont pourtant un rôle important et une influence sur le déroulement de ton accouchement.

Bienvenue : Télécharge gratuitement ton ebook ou retrouve toutes mes formations en ligne pour futures mamans.

Important : je t’invite à lire en premier cet article qui explique le rôle déterminant de ton cerveau, véritable chez d’orchestre pendant ton accouchement.

POURQUOI EST-CE IMPORTANT DE CONNAÎTRE LE RÔLE DES HORMONES ?

Pendant les cours classiques de préparation, on parle essentiellement de la péridurale ou de la façon de pousser, mais très rarement des hormones.

Et pourtant, connaître leurs rôles te permettra de mieux connaître ton corps et de prendre conscience de tes capacités pour mettre ton enfant au monde !

De plus, la péridurale peut interférer avec le processus naturel des hormones et avoir une incidence directe sur votre accouchement.

QUELLES SONT LES HORMONES PRINCIPALES ?

Les 4 essentielles sont :

  • l’ocytocine ⇾ contractions
  • l’endorphine ⇾ anti-douleur
  • l’adrénaline ⇾ stress et de la peur
  • la prolactine ⇾ l’allaitement.
accouchement, bébé, papa

L’ocytocine :

C’est aussi l’hormone de l’amour, du maternage et du lien d’attachement. Nous la sécrétons tous (homme et femme) et tous les jours.

ocytocine accouchement
Les sources d’ocytocine sont nombreuses.

C’est l’hormone principale lors de l’accouchement, celle qui provoque les contractions. Tout le long de ton accouchement, l’ocytocine va progressivement :

  • allonger et augmenter la fréquence des contractions,
  • permettre à ton utérus de faire descendre et tourner ton bébé dans ton bassin.

Il faut donc la chouchouter au maximum.

Mais l’ocytocine est très timide et de nombreux facteurs peuvent empêcher sa sécrétion :

  • la peur ou l’anxiété,
  • le bruit et les conversations,
  • se sentir observée,
  • le froid,
  • la lumière et le manque d’intimité
  • le sentiment d’insécurité,

Si on regarde de plus près, ce sont souvent les conditions une salle de naissance : la peur, le manque d’intimité, le stress, l’équipe médicale qui entre, sort et te pose des questions…

Tu commences à faire le rapprochement ?

Et oui, en salle de naissance tout est réunit pour faire fuir l’ocytocine. C’est ce qui explique souvent les accouchements qui durent très longtemps ou qui finissent en césarienne.

C’est pourquoi il est extrêmement important de « créer ton nid/ta bulle » en salle de naissance, afin de te sentir le mieux possible et de sécréter un maximum d’ocytocine.

naissance, accouchement, ocytocine

L’endorphine :

Véritable anti-douleur naturel, elle est secrétée en réponse à la douleur croissante des contractions.

Grâce à l’endorphine :

  • Tu passes dans un état de conscience modifiée afin de mieux gérer la douleur des contractions. Ton esprit est confus et tu es moins réceptive aux sollicitations extérieures.
  • Ton bébé supporte mieux les contractions, car lui aussi baigne dans ce cocktail d’hormones.
  • Ton néocortex (cerveau du langage et du raisonnement) se met en mode avion afin de passer les commande au cerveau primitif, celui qui SAIT faire.
  • Tu commences à tisser un lien d’attachement avec ton bébé : l’endorphine crée une forme de dépendance et, comme toi et ton bébé baignez dedans tout le long de l’accouchement, cela laisse une « trace » dans vos cerveaux respectifs.
accouchement, naissance, femme enceinte
Photo : ©lauraboilphotography

L’adrénaline.

Extrêmement importante au moment de l’expulsion de ton bébé, elle est également l’ennemie de l’ocytocine (en cas de stress).

1-Pendant la première phase du travail :

Tu vas avoir besoin d’un maximum d’ocytocine pour que ton col se dilate. Par conséquent, il faut éviter toute source de stress et d’adrénaline pour avoir des contractions fréquentes et efficaces.

D’ailleurs, dans la nature, si une femelle est dérangée (par un prédateur par exemple), son cerveau produit de l’adrénaline pour prendre la fuite et donc stopper son accouchement le temps qu’elle se mette en sécurité. Nous sommes aussi des mammifères…

2-Dans la dernière phase du travail :

Tu vas sécréter un shoot d’adrénaline pour expulser ton bébé, ce qui va te faire sortir de ton état de conscience modifiée (te faire sortir de ta bulle).

Très souvent, au moment de la poussée, les femmes ressentent le besoin de se mettre debout, de prendre appui ou de se suspendre.

Ton bébé bénéficie également de ce shoot d’adrénaline, ce qui lui permet de plus facilement supporter cette expulsion. Si on n’interfère pas les hormones naturelles (avec une péridurale par exemple), souvent les bébés naissent avec les yeux grands ouverts et les pupilles dilatées. On appelle cela le protoregard.

Ce premier échange de regard a également une incidence sur le lien d’attachement mère/enfant (un peu comme les yeux du Chat Potté : difficile de lui résister !).

bébé, accouchement, hormones
Protoregard du nouveau-né

La prolactine

C’est l’hormone de l’allaitement, son rôle principal est de déclencher et de maintenir la lactation après l’accouchement. Elle est sécrétée tout le long de la grossesse et pendant ton accouchement.

La péridurale peut interférer dans le processus naturel des hormones. Parfois, il faudra davantage de temps à ton cerveau pour « comprendre » que ton bébé est né et qu’il doit déclencher la lactation. Cela peut donc retarder de quelques jours ta montée de lait.

Tout comme l’ocytocine, la prolactine est également l’hormone de l’amour maternel, du maternage. Elle favorise le lien mère/enfant et permet à la mère d’être attentive aux besoins de son bébé.

allaitement, hormones, prolactine
Source ©𝗦𝘁𝘂𝗱𝗲𝗻𝘁 𝗠𝗶𝗱𝘄𝗶𝗳𝗲 𝗦𝘁𝘂𝗱𝘆𝗴𝗿𝗮𝗺

En conclusion :

Afin de préparer au mieux la naissance de ton bébé, il est important :

POUR ALLER PLUS LOIN : 

👩‍💻 Retrouve mes formations en ligne pour futures mamans.

👩‍💻 Rejoins la Team des futures mamans pour avoir toutes les infos sur l’accouchement

🌏 Participe à un atelier collectif en ligne ou prends un rdv individuel.

Important : Toutes les informations et conseils sur mon blog / mon site / pendant la Team ne remplacent en aucun cas le suivi médical ni les préparations à l’accouchement et s’appliquent uniquement si ta grossesse et ton accouchement se déroule bien.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s